2o2o ou Running Contact ?

Effectivement, il existe aujourd’hui différentes méthodes pour obtenir le même comportement. Les deux comportements les plus répandus à l’heure actuelle sont le « 2on2off » et le « Running Contact ». Le premier est un comportement où le chien va se placer seul en bas de la zone en position statique avec les deux pattes arrière sur la zone et les deux pattes avant dans l’herbe, le chien attend alors un ordre de dégagement de son maitre pour quitter sa position. Quant au second comportement, le Running Contact, le chien est tout le temps dans le mouvement, le but étant que le chien court et qu’il régule sa foulée afin de toucher avec au moins une patte la zone de contact. Ces deux comportements ont des avantages et des inconvénients. D’où l’importance de se poser les bonnes questions qui définiront votre choix.

Avantages et inconvénients

Pour faire simple, l’avantage du 2on2off est le contrôle. On maitrise l’instant où le chien peut se dégager ce qui permet d’aller se placer correctement pour la suite du parcours. Cette méthode a aussi l’avantage d’être facile à comprendre pour le chien. Le fait d’avoir 2 pattes dans l’herbe et 2 pattes sur la zone est un repère simple. Par ailleurs, on peut la travailler n’importe où (escalier, trottoir, etc.). L’inconvénient majeur repose sur la difficulté à maintenir cette attitude en concours avec le temps, en particulier si vous prenez l’habitude de libérer votre chien rapidement. Vous devrez prendre le temps, Tout au  long de sa carrière, de le reconditionner pour conserver ce niveau de contrôle.

A contrario, le Running Contact est plus difficile à obtenir (principalement pour la passerelle) mais facile à maintenir. Il demande de nombreuses répétitions au départ jusqu’à ce que l’attitude souhaitée soit maitrisée par le chien. De son côté, le conducteur doit avoir un œil aiguisé pour repérer le placement des pattes et récompenser sans se tromper. Avec le temps et l’expérience, le running du chien ne fait que s’améliorer. Le chien n’ayant pas de contrainte, les obstacles à zones sont un auto-renforcement en soi. Cette méthode favorise la vitesse et est à conseiller pour les conducteurs rapides car il faut être présent pour gérer les différentes combinaisons après l’obstacle.

Réfléchir puis choisir et pas l’inverse

Pour une meilleure compréhension des zones par votre chien, il est important de réfléchir en amont à la technique qui vous convient et de s’y tenir. Changer de méthode risque de mettre le chien en doute. Or, il a besoin de confiance pour offrir une vitesse maximale et une technique optimale. Néanmoins, sachez qu’il est possible pour le chien de maîtriser ces 2 comportements. Il lui suffit d’avoir des ordres différents.